Traiter efficacement les rides avec l’injection de toxine botulique

Plusieurs dermatologues et chirurgiens plasticiens recommandent des peelings au phénol, une thérapie au laser ou des injections de botox aux patients qui souhaitent effacer leurs rides. Toutefois, le traitement au laser et le peeling demandent tous les deux plus de travail. C’est pourquoi les injections de Botox sont fréquemment privilégiées. Dans cet article, vous allez en apprendre plus en détail sur l’injection de toxine botulique.

La toxine botulique, c’est quoi ?

La toxine botulique est une substance qui a été tirée de la bactérie appelée Clostridium botulinum. Celle-ci provoque brièvement un relâchement progressif du muscle lorsqu’elle est injectée dans un muscle en faible quantité.  Ce produit peut être absorbé par le corps et peut être utilisé en toute sécurité.

Le Botox est sans doute la marque de toxine botulique la plus connue dans le monde entier, et pourtant elle est exclusivement vendue aux États-Unis. Les produits à base de toxine botulique injectable que le médecin esthétique paris utilise sont : Vistabel, Azzalure et Bocouture.

La première application de ce produit a été le traitement des spasmes faciaux en ophtalmologie. Les patients ayant reçu le traitement ont remarqué que la zone autour de leur œil traité était moins ridée que le côté non traité. Les demandes ont immédiatement augmenté à la suite de prescription purement esthétique pour la réduction des rides.

De plus, l’hyperhidrose des aisselles, des mains et des pieds peut être atténuée par des injections de Botox.

Quelles sont les indications de l’injection de toxine botulique ?

Le médecin esthétique paris utilise une toute petite aiguille pour injecter la toxine botulique dans le derme une fois le visage nettoyé et démaquillé. L’injection de Botox fonctionne à l’endroit où le nerf et le muscle convergent. Elle empêche le neurotransmetteur appelé acétylcholine de provoquer la contraction du muscle. Ce traitement est indiqué pour plusieurs cas de figure.

Utilisation dans le domaine de l’ophtalmologie

L’injection de toxine botulique est appliquée dans le domaine de l’ophtalmologie pour traiter certaines maladies de type strabisme en cas de blépharospasme. C’est une pathologie qui pousse les paupières à se fermer involontairement. Ainsi qu’en médecine esthétique pour raviver le regard grâce au traitement des rides.

Dans le traitement du strabisme, l’injection est appliquée pendant la phase aiguë de la paralysie oculomotrice pour réduire la tension du muscle antagoniste de l’œil affecté. Et pendant la phase chronique, elle est utilisée dans le cas où une petite déviation résiduelle existe encore. En outre, elle est parfois utilisée comme adjuvant dans la chirurgie du strabisme.

Prévenir l’apparition des rides grâce à l’injection de toxine botulique

La toxine botulique est utilisée par un nombre croissant de jeunes patients. Dans ce cas, elle porte le nom de Baby Botox. Il est logique de croire que si l’on affaiblit un muscle expressif à l’âge de vingt-cinq ans, les rides se développeront plus tard. Toutefois, si vous voulez empêcher votre peau de vieillir avec le temps, vous ne devez pas vous concentrer seulement sur les rides. Vous devez aussi vous protéger des effets néfastes du tabac et du soleil.

L’injection de toxine botulique rend les peaux âgées plus toniques et prévient le vieillissement des peaux jeunes.

Le traitement des rides déjà visibles grâce à l’injection d’acide botulique

Si une ride est particulièrement profonde, le médecin esthétique paris traitera l’ensemble du visage par des injections d’acide hyaluronique et de toxine botulique. Les plis très nets sont comblés après que les muscles du visage ont été détendus et la peau redevient totalement lisse. Selon une étude réalisée récemment, la combinaison des deux traitements injectables permet de prolonger le bénéfice de l’acide hyaluronique.

Le traitement des rides d’expression

Les premières lignes qui apparaissent sur le visage sont celles de l’expression. Lorsque nous transmettons nos émotions, elles ressortent à cause des expressions du visage que nous faisons.

Lorsque nous élargissons les yeux en signe de surprise, des rides horizontales se forment sur le front. Et lorsque nous fronçons les sourcils pour réfléchir, une ligne de froncement se dessine entre les deux sourcils. En outre, lorsque nous sourions ou rions, des pattes-d’oie apparaissent aux coins externes de nos yeux. Par ailleurs, les lèvres sont striées de minuscules plis verticaux, car la bouche est un endroit très mobile.

Chez les jeunes patients, la peau retrouve un aspect lisse suite à chaque contraction musculaire. Mais après l’âge de 30 ans, la peau perd son élasticité, et lorsqu’elle se déforme, elle finit par porter la marque de minuscules sillons. Puis, ces sillons se creusent progressivement et deviennent définitivement visibles.

Quelles sont les contre-indications de l’injection de Botox ?

Le traitement des rides grâce à l’injection de toxine botulique n’est pas indiqué pour les personnes présentant une hypersensibilité ou des allergies à la toxine botulique. En outre, si une infection est présente sur la partie à traiter, le médecin esthétique paris ne pourra pas effectuer cette injection.

Par ailleurs, le traitement ne convient pas aux personnes ayant un état d’activité musculaire généralisée. On peut citer comme exemple le Syndrome d’Eaton Lambert ou la myasthénie grave.

Quels sont les risques possibles du traitement par injection de toxine botulique ?

Les injections de toxine botulique sont sans danger à condition d’être administrées dans les bonnes quantités. Il est donc essentiel de choisir un médecin esthétique paris agréé par l’Ordre des Médecins pour pratiquer des injections de toxine botulique.

Cependant, certains effets négatifs peuvent survenir, car le corps est imprévisible. Des rougeurs sur les sites d’injection et des ecchymoses près des zones traitées sont deux effets secondaires potentiels. Après quelques jours, ces manifestations vont naturellement se dissiper. Une infection peut également survenir occasionnellement. Celle-ci est rapidement traitable.

En outre, il peut y avoir des maux de tête, un léger affaissement des paupières, une certaine tension à l’endroit où les injections ont été faites, des nausées ou, plus rarement, une perte de tonus musculaires et une lassitude persistante.

Dans tous les cas, le phénomène disparaît en quelques jours. L’utilisation d’injections de toxine botulique n’a aucun effet secondaire connu à long terme. En revanche, le véritable risque est une brève paralysie des muscles provoquée par un dosage trop élevé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.