Transport de marchandise par fret maritime

Un fret maritime désigne l’acheminement des marchandises d’un pays à un autre par navire. Avant d’opter pour ce moyen de transport pour l’expédition de ses produits, mieux vaut comprendre le mode de fonctionnement et les étapes à suivre pour éviter les mauvaises surprises. Le point.

Choisir entre les différents modes de transport maritime

En fret maritime, ce ne sont pas les services qui manquent. Tout dépend en tout cas de la nature de ses marchandises et des options proposées. Le fret maritime est une activité permettant le transport des marchandises par voie maritime. Ainsi, on ne doit pas le confondre avec un transport maritime ordinaire. Il obéit à des règles de sécurité et de conditionnement de produits mais aussi à des réglementations toujours sévères au fil des ans. Le transport maritime est beaucoup plus exposé aux conditions météorologiques rigoureuses et aussi aux conditions de navigation. Mais contrairement au fret aérien, c’est le moyen de transport le plus sûr et fiable et en particulier, lorsqu’on doit expédier de gros volume de cargaison. D’autre part, en matière de service, on retrouve 3 types de transport maritime : le groupage, le conteneur et le transport de véhicule. C’est en fonction du type de transport de marchandise que l’on va pouvoir choisir au mieux le navire et le transitaire. Le transport en container complet consiste à transporter les bagages ou les marchandises d’un seul client à la destination de son choix. Cette solution permet une bonne conservation de ses produits et cela, minimise aussi de nombreux risques comme le fait qu’ils soient mélangés avec les affaires des autres. Le groupage quant à lui est un moyen très économique car plusieurs clients peuvent partager le même conteneur. Ils vont chacun payer un prix forfaitaire selon l’espace qu’ils vont occuper ainsi que le poids des bagages.

Le type de marchandise à transporter par fret maritime

En fret maritime, il existe plusieurs catégories de marchandise à transporter. On peut citer les cargaisons sèches, les cargaisons Reefer et les cargaisons IMO. Donc, en général, les transports maritimes peuvent expédier des produits périssables, des produits dangereux, des marchandises standards comme les appareils électroménagers ou des biens et meubles. Il faut tout de même préciser que lorsqu’on transporte des petits volumes soit entre 1 à 10m3, le groupage maritime peut se révéler économique et sécurisé. En revanche, s’il s’agit de gros volume, mieux vaut opter pour le conteneur. Il faut tout de même choisir la bonne dimension pour bien stocker ses produits et garantir la qualité de livraison. Quoi qu’il en soit, le choix du navire dépendra forcément du type de marchandise à transporter. Certaines exigent en effet des navires adaptés et qui ne doivent transporter que des marchandises et non des passagers. On parle entre autres des marchandises dangereuses comme les produits toxiques et corrosifs, les radioactifs, les métaux lourds et les produits inflammables. C’est en fonction du type de marchandise également que l’on va choisir le mode de stockage le plus adapté. Malgré tout, par rapport aux autres moins de transports de marchandise, le fret maritime propose la meilleure infrastructure et les navires peuvent accueillir un gros volume de produits.

Dernière étape : bien choisir son transporteur

Pas facile de choisir le transporteur qui va assurer l’acheminement de ses marchandises jusqu’à la bonne destination. On peut alors s’adresser directement à un transporteur maritime en s’informant au préalable sur son parcours et sa réputation. Ou alors, on passe par un transitaire maritime. La première option constitue un choix judicieux dans la mesure où on tombe sur un transporteur de confiance. Mais mieux vaut ne pas prendre de risque en passant par un transitaire. Ce dernier peut s’occuper de l’organisation de l’expédition et garantir la crédibilité et les compétences du transporteur en fret maritime.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.