Tout savoir sur le métier d’hydraulicien

Un hydraulicien ou une hydraulicienne est un ou une spécialiste de la mécanique des fluides, ainsi que de la gestion des ressources en eau. Dans la plupart des cas, il s’agit d’un ingénieur spécialisé ou d’un technicien de maintenance ou encore un mécanicien ingénierie hydraulique.

Ayant un diplôme d’ingénieur ou une licence professionnelle, il doit notamment faire preuve d’une expérience réussie en mécanique des fluides pour être chef d’équipe ou de projet.

Hydraulicien : ingénieur en mécanique des fluides

Un hydraulicien prend notamment en charge la conception des ouvrages et constructions incluant la mécanique des fluides en génie civil : barrages, centrales hydroélectriques, réseaux de distribution et d’irrigation, etc. Le métier d’hydraulicien requiert une intervention dans la gestion des cours d’eau, des réseaux d’irrigation, des réseaux d’assainissement et d’alimentation en eau potable. En outre, un hydraulicien œuvre dans la conception de divers mécanismes et systèmes. Un hydraulicien peut avoir des compétences variées liées à divers domaines : mécanique des fluides, topographie, réglementation, modélisation, ainsi qu’en informatique. De fait, son intervention est variée : maintenance industrielle, maintenance des systèmes, maintenance préventive, travaux-publics, génie mécanique, etc.

Un hydraulicien confirmé est généralement un chef de projet d’installation de systèmes hydrauliques , responsable maintenance mécaniques, technicien de maintenance industrielle, mécanicien de maintenance, chef de projet génie mécanique, chef de projet d’ouvrages hydrauliques, ingénieur de systèmes mécaniques, etc. De formation supérieure en génie industriel et maintenance ou d’école d’ingénieurs en production industrielle, équipements industriels, ou informatique industrielle : ses compétences techniques sont très avancées pour notamment assurer la maintenance des équipements, des opérations de dépanneur et l’application des règles de sécurité nécessaires et obligatoires. Il a souvent pour mission de diagnostiquer et contrôler la gestion de la maintenance industrielle d’un projet hydraulique de grande envergure.

Il peut être rattaché au responsable d’un projet d’envergure ou un agent de maintenance ayant une expérience significative en génie électrique, en engins automatisés, en industries hydrauliques, en génie climatique, et en maintenance des matériels et maintenance aéronautique, ou encore en réseau de distribution, ainsi qu’en maintenance préventive et curative.

Hydraulicien : ingénieur polyvalent

Un hydraulicien est un automaticien polyvalent qui va superviser des projets électrotechnique et/ou électromécanique. Il gère notamment les opérations de manutention, d’instrumentation et d’automatismes des poids-lourds. Dans la majorité des cas, en tant qu’ingénieur hydraulique, il est rattaché à un bureau d’étude btp, par exemple, en charge d’opérer une assistance technique sur des pannes, des opérations de maintenance, de systèmes embarqués, de maintenance des véhicules, ainsi que les diagnostics et opérations de traitement des eaux et réseaux d’approvisionnement. Par ailleurs, un ingénieur hydraulique ou un hydraulicien intervient en cas d’inondations et réparations de canalisations, de barrages, et autres canaux de distribution d’eau. Aussi, un hydraulicien peut être un électromécanicien d’engins hydrauliques et de maintenance des véhicules et de machines tournantes dont il peut en assurer également les travaux d’entretien. Comme il peut assurer toutes les tâches de mécanicien industriel.

En termes de formation, un hydraulicien est un ingénieur diplômé d’une école généraliste ou de génie civil, ou encore d’une école d’ingénieur d’enseignements spécialisés en sciences et techniques de l’eau, en mécanique des fluides et en hydraulique. Comme il peut être issu d’un école nationale d’ingénierie avec en option une spécialité en engins de chantier, ou en eau et assainissement, en entretien et le dépannage d’engins et de systèmes, lui conférant ainsi des connaissances techniques approfondies. Un ingénieur hydraulique de formation technique ayant un certificat de qualification peut intégrer un bureau d’études spécialisé en études techniques ou études hydrauliques, et il doit aussi faire preuve de qualités relationnelles excellentes.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.